Exposition collective « A tomber des nues »

Galerie ISO, ARLES – Du 6 mai au 30 Juin 2017

Série Arabesque nocturne.

Exposition avec les photographes Thierry Valencin, Alain Kissling, Bernard Minier, Jean-Jacques Castres.


Galerie HEGOA – PARIS

JANVIER 2017

Sélection de photographies autour du thème du féminin.

Tirages extrait des séries Arabesque nocturne, Black Fantasy, Circus Melody.

« Les photos de Jasmine Durand évoquent une sensualité féminine et une nature envoûtante qui se mêlent dans un climat nocturne et énigmatique. »

Nathalie Atlan Landaburu


Parution dans le magazine REPONSES PHOTO

La série Arabesque nocturne est publiée dans la section REGARD (Découverte).

« Voyage onirique au cœur de ses arabesques nocturnes. Tout est né d’un rêve…Dans la nuit, une femme côtoie des éléments naturels aux courbes expressives avec lesquels elle instaure une forme de dialogue. Pour Jasmine Durand, il fut tout de suite évident que ce rêve serait à l’origine d’une création artistique. En sont nés des diptyques énigmatiques, mariages poétiques entre sensualité féminine et nature envoûtante…  »

Caroline Mallet, Réponses photo N°290 MAI 2016

Voir l’interview


Parution dans L’OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE

La série Arabesque nocturne est publiée dans le PORTFOLIO DU 14 MAI 2016.

Le point de départ de cette série est le souvenir d’un rêve personnel aux sensations visuelles fortes. Dans le silence de la nuit, une femme côtoie des éléments naturels habités par une âme solitaire avec laquelle s’instaure un dialogue. Dans ce climat nocturne et lunaire où les courbes, les formes et les textures correspondent, la femme interroge cette nature, jusqu’à s’engouffrer dans ses entrailles.

Arabesque nocturne met en corrélation sous la forme de diptyques, la femme et la nature, en suggérant une correspondance entre ces deux figures envoûtantes et mystérieuses.

Jasmine Durand