Dream in blue

La nuit, quand de si loin le monde nous sépare (…)
J’ouvre, comme un trésor, mon coeur tout plein de vous.

Alfred de Musset. A Ninon (extrait)

L’immensité de l’océan nous sépare.
Dans ce rêve bleu entremêlé de brume et de lumière,
le cygne vogue le long du rivage.
Il murmure, dans une parenthèse enchantée,
que l’amour existe par-delà les nuages.

Ancrer mon coeur dans le bleu de l’océan.
Chérir le murmure des vague.
Caresser le souffle du vent, vénérer la majesté du ciel.

Du haut des falaises vertigineuses, la promesse de l’horizon.